Alexandre Simonnot délogé d’une église pour faire place à un rabbin !

Voici un témoignage d’Alexandre Simonnot, membre du Bureau Politique du Parti de la France, paru dans le n°3405 de Rivarol (24/12/2019-07/01/2020).

« Jeudi 12 décembre 2019, je me suis rendu dans l’église Saint François-Xavier à Paris (VIIème) pour y admirer l’une des plus belles crèches de la capitale.

Sur le tableau des annonces paroissiales, je découvre avec stupeur qu’un rabbin va tenir, dans le chœur de cette église, une conférence le soir-même…

Je reviens donc le soir. Une trentaine de vieilles personnes viennent écouter l’orateur.

Le « curé » de la paroisse présente son invité, en rappelant combien il est attaché au fameux dialogue interreligieux si cher à notre « clergé » moderniste.

Au moment où le « prêtre » laisse la parole au rabbin, je me lève et je chante un Je vous salue Marie.

Cet apostat de « curé » se précipite vers moi et m’agrippe pour me jeter à la porte manu militari.

J’en profite pour lui rappeler que cette conférence rabbinique est un sacrilège dans un lieu de culte catholique et consacré.

Je lui pose toute une série de questions qui resteront bien entendu sans réponses :

– Que faites-vous de votre sacerdoce ? Que faites-vous du salut des âmes ? Que faites-vous de la divinité de Notre Seigneur Jésus Christ ? Que faites-vous de la royauté de Notre Seigneur ?

Sa seule réponse : « Et les apôtres, ils étaient de quelle religion ? »

Je lui réponds qu’ils étaient évêques de l’Eglise catholique et qu’ils sont morts martyrs pour cela !

Le religieux me claquera la porte au nez sans autre forme de procès.

Voilà ce qu’est devenue leur secte conciliaire.

On jette un catholique dehors pour laisser parler un rabbin ! »