Le 26 mai, votez pour la liste de la reconquête !

Il y a finalement une liste nationaliste aux élections européennes !

On a eu chaud !

Un peu plus, et il fallait se demander si nous allions voter pour le RN, pour DLF ou pour la ligne claire !

Les nationalistes ne seront donc pas obligés de se fourvoyer dans un « vote utile » qui n’est utile qu’aux patriotes anti-nationalistes !

En effet, le RN n’est pas un parti nationaliste.

Il suffit pour ceux qui ne l’ont pas vécu de l’intérieur, de lire « un chemin de résistance » de Carl Lang, ou « autopsie d’un crash annoncé » d’Hubert de Mesmay pour s’en rendre compte.

Ce parti, j’en ai été membre jusqu’en 2007, jusqu’à la goutte gauchiste de trop, jusqu’aux discours d’Argenteuil et de Valmy où la droite nationale s’est plainte que les allogènes soient ghettoisés et les a considérés comme « une branche de l’arbre France », où la droite nationale s’est abaissée à baiser les pieds de la république.

En ce qui concerne Debout la France, qui s’appelait autrefois Debout la République, son ancien slogan était « ni système ni extrême », ce qui ne veut rien dire mais qui sous-entend un manque de courage évident, manque de courage qu’on a pu admirer en ce début d’année 2019, avec l’éviction d’Emmanuelle Gave pour cause de soupçons de racisme, suivie de l’éviction de Jean-Frédéric Poisson, coupable d’être trop catholique. Nicolas Dupont-Aignan rejoint ainsi l’entourage de Marine le Pen qui se plaignait des « catholiques de merde » en 2014 après la promotion de l’inverti Sébastien Chenu.

Enfin, à propos de la ligne claire de l’homosexuel Camus et de l’arabe Ouchikh, leur gaullisme (qu’ils partagent avec Marine le Pen et Nicolas Dupont-Aignan) et leurs « qualités » respectives les disqualifient d’office pour être des opposants crédibles au grand remplacement. L’un est un remplaçant et l’autre s’est choisi un mode de vie dans lequel la création de bébés blancs est totalement exclue.

Quant aux « patriotes » du chevènementiste Florian Philippot, c’est une plaisanterie antifasciste sur laquelle je ne préfère même pas m’arrêter !

Bref, au contraire de ces trois listes à droite de la droite et des « patriotes », la liste de la reconquête est purement et simplement nationaliste. Elle est sans concession et son nom de « reconquête » sonne agréablement aux oreilles des vrais Européens.

Le 26 mai prochain, votez pour la seule liste nationaliste, votez pour la liste de la reconquête !