Ils nous censurent ? Peu importe !

La dernière fois que j’ai pris 30 jours de blocage sur Facebook, c’était juste avant la manifestation contre l’immigration clandestine du 3 février dernier à Ouistreham.

Là, je viens d’être à nouveau bloqué 30 jours, juste avant la manifestation contre l’immigration clandestine de samedi prochain (27 octobre) à Ouistreham.

Comme par hasard…

Dans le même temps, Facebook supprimait une vidéo dénonçant les méfaits de l’immigration à Ouistreham, une vidéo qui venait de dépasser les 48000 vues, un chiffre qui est loin d’être négligeable pour une vidéo de la droite nationale et qui émanait d’une page suivie par « seulement » 1200 personnes.

Mais au final, peu importe cette censure. Pourquoi ? Parce que si l’on avait attendu les réseaux sociaux pour s’engager en faveur de notre pays, il y a bien longtemps que notre terre ne serait plus la France !

Compte de secours, nouvelle vidéo, diffusion de flyers et d’affiches appelant à la mobilisation pour le rassemblement du 27 octobre, et au-delà de notre manifestation, solidarité avec Thomas Joly qui passe en Appel le 24 octobre pour avoir dénoncé la réalité des méfaits de l’islamisme, diffusion de la parole nationaliste à toutes les élections possible, etc., tous les moyens sont bons pour continuer le combat et être fidèles à ce que nous sommes : des militants nationalistes, une avant-garde absolument inaccessible au découragement !